+33 04.93.85.42.44 | contact@leverdun.fr

Hyperpigmentation hormonale : quelles solutions pour traiter le mélasma ?

traiter le melasma ou hyperpigmentation hormonale

Votre peau se colore en brun au-dessus de votre lèvre et vous avez l’impression d’avoir une moustache ? Ne cherchez plus, vous souffrez certainement d’hyperpigmentation hormonale. Accentuées par l’exposition solaire, ces taches brunes connues sous le nom de mélasma, apparaissent au niveau de la lèvre supérieure, des joues ou du front, en raison de variations hormonales.  

Différentes des taches de soleil ou de vieillesse, on peut néanmoins les prévenir et en limiter l’apparition.  Des solutions existent également pour les atténuer efficacement, chez soi et en cabinet. 

Bien diagnostiquer le mélasma 

Il est toujours essentiel de poser le bon diagnostic de peau avant d’envisager un traitement lorsque des dérèglements pigmentaires font leur apparition. C’est un dermatologue qui pourra déterminer si la ou les taches sont bien bénignes et qu’il s’agit d’un phénomène classique d’hyperpigmentation, et écarter ainsi tout risque de cancer de la peau.  

Mais généralement, le diagnostic est rapide : le mélasma (ou chloasma) se caractérise par une zone étendue d’hyperpigmentation au niveau du visage, soit la lèvre supérieure, mais aussi sous les yeux, les joues et le front.  

Les facteurs qui déclenchent le mélasma 

Le phénomène d’hyperpigmentation résulte d’une surproduction de mélanine (le pigment qui colore notre peau) par les mélanocytes, qui s’accumule à la surface cutanée. 

En cas de mélasma, ce sont les variations hormonales qui rendent la peau plus réactive, et qui entrainent l’apparition de cette tache brune caractéristique. C’est le cas pendant la grossesse (on parle alors de “masque de grossesse”, un phénomène assez courant chez les femmes enceintes), mais également si l’on prend la pilule ou si l’on suit un traitement hormonal de substitution.  

Dans tous les cas, même si les hormones jouent un rôle, les rayons du soleil sont bien souvent un déclencheur.  

Hyperpigmentation hormonale : se protéger des rayons du soleil est indispensable 

En ne s’exposant pas ou peu et en appliquant systématiquement une crème solaire (SPF50), même à l’ombre, on évite de solliciter les mélanocytes. Mieux, on porte un chapeau et des lunettes, car 5 minutes suffisent ! Le masque de grossesse peut apparaitre sans soleil, mais ses rayons l’aggravent, le soleil agissant comme un activateur.  

Chez soi et en cabinet, comment traiter le mélasma ? 

L’hyperpigmentation hormonale n’est pas si facile à traiter et quand on en souffre, elle a tendance à revenir. C’est notamment le cas si on s’est beaucoup exposée étant jeune : souvent sous pilule contraceptive, c’est là que les désordres pigmentaires commencent à se manifester.  

Au quotidien, en plus d’éviter de stimuler la production de mélanine, on privilégie des crèmes dites dépigmentantes mais également concentrées en vitamine C, un actif éclaircissant et qui homogénéise le teint.   

En cabinet, contrairement aux taches de vieillesse sur lesquelles le laser est efficace, on traitera le mélasma différemment, soit : 

  • Un traitement à la fois correcteur et régulateur, en 2 phases, qui comprant l’application d’un masque sur-mesure en cabinet et un traitement à faire chez soi pendant plusieurs mois. Ce traitement du mélasma très efficace et complet, appelé DERMAMELAN, permet d’obtenir un blanchiment et une luminosité de la peau puis la disparition graduelle des taches.  

ou 

  • Des séances d’un peeling qui va agir spécialement sur les mélanocytes hyperactifs et inhiber la production de mélanine, et doté d’une action dépigmentante grâce à sa concentration en principes actifs spécifiques.  

ou 

  • Des séances de mésothérapie : dans ce cas-là, le praticien choisit d’infuser dans la peau des sérums qui agissent directement sur la pigmentation.  

Ces solutions sont adaptées à tous les types de peau, peu importe le phototype, pour retrouver un teint homogène, sans taches…à condition de ne plus exposer sa peau au soleil, car gare au rebond pigmentaire 
 

— 

Contactez l’équipe médicale du Dr Belhassen au Centre Laser Nice pour une consultation et un devis entièrement personnalisé si vous êtes sujette au mélasma. 

×

Nhésitez pas à nous envoyer vos questions directement sur WhatsApp

×